Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FC Barcelone : Messi à droite, une réelle option pour les prochains grands matchs ?

par Axel Nodinot 29 Octobre 2013, 19:30 Football

Leo Messi devra-t-il passer par l'aile droite dans sa course au cinquième Ballon d'Or?

Leo Messi devra-t-il passer par l'aile droite dans sa course au cinquième Ballon d'Or?

Samedi 26 octobre 2013, 18 heures, au Nou Camp de Barcelone. Tout bon amateur de football était devant son écran pour le premier Clasico de la saison, le fameux Barça - Real. Après un génial déploiement d'affiches en soutien à Tito Vilanova, ancien entraîneur du club catalan, et quelques minutes après le coup de sifflet de l'arbitre, le constat était là: Lionel Messi, le meilleur joueur du monde habitué à l'axe de l'attaque (bien que percutant à tous les postes offensifs), restait collé à la ligne de touche et confiné dans le couloir droit. Bien que son activité fut loin d'égaler les performances de ses débuts à droite, on peut se demander si Barcelone et Gerardo "Tata" Martino peuvent considérer Messi comme ailier droit pour les prochaines échéances du club azulgrana.

L'effectif du Barça a-t-il besoin d'une autre option à droite?

Le secteur offensif de Barcelone est assez bien fourni: on trouve à gauche la recrue estivale de 52 millions, le talent brésilien Neymar. L'aile gauche, desservie par l'inépuisable Jordi Alba, peut aussi être occupée par le jeune Cristian Tello, et même par Iniesta ou Fàbregas en cas de besoin.

Dans l'axe exerçait donc jusqu'à maintenant Lionel Messi, bien que les Barcelonais ne se limitent pas à un poste tactique. Or, à part le petit Argentin, qui dézonait tout en s'occupant de la pointe de l'attaque, la seule option sérieuse possible est Fàbregas (qui serait alors utilisé comme il l'est parfois en sélection espagnole). L'autre attaquant de pointe "légitime" serait le jeune Camerounais issu de la Masia, Jean-Marie Dongou, qui ne bénéficie cependant pas d'assez de temps de jeu pour espérer être titulaire. On pourrait cependant imaginer Tata Martino tester Pedro ou Alexis Sanchez à ce poste. Notons d'ailleurs que le Chilien était positionné en pointe au début du match contre Madrid. Dans une moindre mesure, Neymar serait apte à jouer en pointe, malgré son apport considérable sur l'aile gauche depuis le début de la saison (5 buts et 3 passes décisives).

Venons-en maintenant au couloir droit. En écartant sciemment Lionel Messi (qui serait cependant assez complémentaire avec Dani Alves), nous avons encore Pedro, l'Espagnol étant toujours aussi travailleur et endurant sur son côté, ainsi qu'Alexis, de plus en plus déterminant lors de ses entrées. Iniesta, extrêmement polyvalent, pourrait là aussi dépanner sur l'aile droite.

Lionel Messi peut-il (veut-il) encore évoluer à droite?

Cette question touche quelque peu au secteur psychologique. Bien qu'ayant brillamment débuté à droite lors de la saison 2004-2005 pour exploser l'année suivante, la Pulga a gagné ses quatre Ballons d'Or, sa renommée mondiale ainsi que tous les titres les accompagnant en jouant en pointe. L'inconscient collectif serait-il alors prêt à revoir Messi longer la ligne de touche, quand tant d'actions construites et/ou conclues par l'Argentin l'ont été dans l'axe? De plus, du point de vue personnel, Lionel Messi se risquerait-il à se cantonner au rôle d'Arjen Robben, c'est à dire d'un ailier rentrant très fréquemment dans l'axe, quitte à se couper du jeu, lui qui participe activement à la construction offensive barcelonaise aux côtés de ses lieutenants Xaví et Iniesta?

Vient ensuite la question de l’ego, de la volonté du prodige argentin. On ne peut parler de celui-ci sans évoquer les nombreuses et incessantes rumeurs sur les "caprices" de la superstar de Rosario. Mais, dans l'hypothèse où Tata Martino souhaiterait décaler le quadruple ballon d'or à droite, pourquoi celui-ci y verrait un inconvénient quand il se dit que c'est Messi lui-même qui a fait venir l'entraîneur en Catalogne cet été? De plus, on sait très bien qu'il en serait capable, mais voudrait-il effectuer les tâches défensives bien plus intenses qu'exige le couloir droit? Le rendement du numéro 10 en pâtirait certainement, et celui-ci ne veut sûrement pas ça.

Peut-on encore parler de postes tactiques à Barcelone?

C'est, à mon avis, la question la plus importante de ce sujet, portée par cette affirmation: "Le Barça joue sans attaquant". En effet, le football offensif moderne n'est pas statique, mais basé sur les permutations et la transmission active de la balle, qui plus est dans un club tel que Barcelone, franchise héritière du "football total" et ayant marqué l'histoire du football par son jeu exceptionnel. Les postes tactiques offensifs ne sont encore présents que pour la feuille de match au Barça, comme ils le sont au Bayern ou au Borussia. En effet, nul ne peut affirmer que les deux milieux offensifs Iniesta et Xaví restent l'un à côté de l'autre pendant 90 minutes, ni justement que Lionel Messi se limite à coller les défenseurs sans jamais décrocher. En y ajoutant les ailiers, on obtient à Barcelone une vraie organisation technique, des déplacements simultanés et une mécanique de permutations parfaitement huilée. Le tiki-taka, jeu rapide de passes courtes, se prête d'ailleurs au schéma évolutif du Barça.

Dans ce contexte, comment pourrait-on parler de postes purement et simplement statiques? Il paraît évident que Lionel Messi, s'il devait évoluer à droite, reviendrait fréquemment dans l'axe, organiser le jeu, conclure des occasions et débloquer des actions.

Au final, même s'il paraît inadapté de parler de postes à Barcelone, Lionel Messi ne s'éternisera pas sur le côté droit, et le club n'en aurait de toute façon pas besoin. Les qualités du quadruple ballon d'or s'en retrouveraient bridées, qui plus est dans les grands matchs que connaît désormais bien l'attaquant argentin. Messi, qui est habitué à illuminer les plus grandes rencontres de son fameux pied gauche, où qu'il se situe sur le terrain.

commentaires

Maillot PSG 2016 05/03/2016 07:39

cinquième Golden Globe Awards Maintenant Messi a gagné!
Ses tactiques ont personne pour aller au-delà, je pensais qu'il allait choisir Neymar pour terminer le jeu avec lui.

Haut de page