Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'AS Roma, l'un des meilleurs milieux d'Europe

par Axel Nodinot 27 Octobre 2013, 22:10 Football

Le trio explosif de Rome: Strootman, Pjanic et De Rossi.

Le trio explosif de Rome: Strootman, Pjanic et De Rossi.

Pjanic ? Avec des joueurs derrière lui comme l’excellent De Rossi et Strootman, on savait que ça pouvait fonctionner.

Rudi Garcia

L'équipe de Rudi "Sergent" Garcia peut se réjouir d'un début de saison fracassant en Série A: 9 victoires en autant de matchs, un record. De plus, le club de la Louve peut s'appuyer sur une défense exceptionnelle n'ayant encaissé qu'un seul but en championnat, ainsi que sur une ligne d'attaque extrêmement performante (23 buts). Mais la Roma peut aussi se vanter de son milieu à trois, impressionnant dans tous les secteurs, composé de l'expérimenté Daniele De Rossi et de deux joueurs plus jeunes mais tout aussi talentueux: le Néerlandais Kevin Strootman et l'excellent Miralem Pjanic. Leur complicité est déjà incroyablement convaincante et le trio a brillamment conquis les milieux de terrain adverses, tout comme les cœurs de la Ville Éternelle.

Une disposition tactique claire et efficace

Ce secteur prédominant du milieu de terrain romain est premièrement contrôlé par le fidèle lieutenant de Francesco Totti, l'autre légende du club, le pilier exerçant devant la défense, Daniele De Rossi. Le trentenaire semble éternel tant la qualité de son jeu et de sa vision tactique semblent salvatrices, pour le soulagement de la défense comme pour le bonheur des attaquants. Son rôle de distributeur capable d'alterner passes courtes et transversales à la Xaví est remarquablement joué par l'international italien, tout comme sa capacité de meneur défensif, récupérant une multitude de ballons et organisant la défense à l'occasion.

Devant De Rossi, légèrement excentré côté droit, se trouve le colosse néerlandais Kevin Strootman. L'international de 23 ans formé au Sparta Rotterdam sait non seulement faire parler son physique, mais aussi sa technique, mêlée à une certaine élégance dans le toucher de balle. C'est un excellent point d'appui pour la conservation du ballon et pour le jeu de passes léché voulu par Rudi Garcia. Il remplit donc très bien son rôle de conquérant du milieu, en jouant parfois en temps qu'électron libre, tout comme son compère Miralem Pjanic.

Celui-ci est justement exceptionnel depuis le début de saison. L'ancien Lyonnais fait parler son endurance et sa combativité, sa technique ravageuse au profit du collectif, et surtout sa frappe dévastatrice, utilisée sur coups francs mais aussi dans le jeu. Le joueur de 23 ans lui aussi évolue un cran plus haut que Strootman, tactiquement excentré sur la gauche, en tant que meneur de jeu aux côtés d'un Totti délaissant assez souvent la pointe de l'attaque. Sa capacité à dynamiter les défenses et à mener une attaque placée est précieuse pour la Roma, en atteste les 3 buts et 2 passes décisives du Serbe depuis le début de la saison.

Les pièces maîtresses du 11 romain

"Le Daniele qui joue avec nous depuis le début de saison, c’est un des plus grands milieux de terrain d’Europe". "Pjanic ? Avec des joueurs derrière lui comme l’excellent De Rossi et Strootman, on savait que ça pouvait fonctionner. Il a les clés du jeu". Rudi Garcia ne s'y est pas trompé, ses trois mercenaires du milieu de terrain livrent des performances de Ligue des Champions à chaque match de championnat. C'est d'ailleurs l'ancien coach du LOSC qui a convaincu De Rossi de rester, aux dépens de Manchester United qui se sont "rabattus" sur le Belge Marouane Fellaini. Outre les qualités de transmission du milieu défensif bénéficiant à toute l'équipe, les deux jeunes fleurons romains font aussi briller leurs partenaires. La présence de Strootman sur le côté droit bonifie ainsi les montées de l'inépuisable Maicon et permet au jeune Florenzi de se muer en avant-centre, devenant ainsi l'une des belles surprises de la Série A en étant actuellement le meilleur buteur de la capitale.

De l'autre côté, la polyvalence et l'activité de Miralem Pjanic combinées à la vivacité de Gervinho (convalescent pour 15 jours) et aux raids de Balzaretti font des étincelles. Le Serbe a aussi établi depuis la saison dernière une relation footballistique privilégiée avec la légende vivante Francesco Totti (lui aussi blessé pour environ un mois), combinant parfaitement avec le capitaine italien sur le front de l'attaque.

Les solutions de rechange de Rudi Garcia

Comme les attaquants du club de la Louve peuvent être, en cas de besoin, remplacés par des Marco Borriello et autres Adem Ljajic, les changements pouvant être opérés par le coach français au niveau des trois virtuoses du milieu de terrain sont très talentueux. On trouve sur le banc le joueur de 27 ans Marquinho, recruté cet été au Fluminense. Pour sa première saison européenne, le Brésilien fait de très bonnes rentrées en lieu et place de Strootman.

La deuxième solution est elle aussi de grande qualité. Il s'agit de Michael Bradley, l'Américain de 26 ans recruté au Chievo Vérone, lui aussi à l'intersaison. Preuve de son apport, son but à la 83ème minute (5 minutes après avoir remplacé Marco Borriello) offrant la victoire la plus étriquée de Rome cette saison, en plus d'un record symbolique.

commentaires

Gutierrez 28/10/2013 00:12

Que bueno axel! Feliz con su relato! Venga

Jean 28/10/2013 00:09

Très intéressant

Éric 28/10/2013 00:09

Ça radote beaucoup ms très heureux de vous

Haut de page